Une jeunesse perdue

Dernière idylle, censé redonner l’ivresse de la jeunesse à un vieux beau attiré par la jeunesse des femmes.
Valentina, acharné au plaisir, lui fera vivre un ultime amour à la manière de  » la femme et le pantin  » de Pierre Louÿs.
Une écriture savoureuse au service de l’amour.

product_9782070197187_195x320

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Coups de coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s