L’homme qui fouettait les enfants

« Fils » ainsi débute « L’homme qui fouettaient les enfants » par ce cri haut et fort dans le tribunal de Bayonne en Louisiane, Brady sorti son revolver et le coup parti.
Avec calme et détachement, le vieux Brady demanda au shérif de le laisser libre deux heures avant son arrestation.
Comment peut-on expliquer ces faits ?

Pour comprendre, le jeune reporter du journal local, devra passer la journée dans le salon du barbier coiffeur où les anciens passent leur journée à relater les nombreux et lointains souvenirs.

Un récit social plein d’humanité d’une communauté noire du Sud des États-Unis.51spyWAEjJL._SX195_

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Coups de coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s