Vera

Vera est arrivée à Londres avec ses parents partis de Trieste après la 1ère Guerre Mondiale pour trouver de meilleures conditions de vie.
Vera est comme des milliers d’enfants italiens, partagée entre l’Eglise et les activités du « fascio » financées par le gouvernement mussolinien à l’étranger. Après les activités scolaires, elle participait avec grand enthousiasme aux cours du soir : langue italienne, histoire, littérature, excursions, colonies de vacances. C’était pour ces enfants sortir de l’enclos familial et de voir le monde autrement, d’être de futurs nouveaux hommes et femmes, une sorte d’ambassadeurs à l’étranger.
Et puis, au moment où l’Italie déclare la guerre à l’Abyssinie, la Société des Nations présidée par la Grande-Bretagne et la France décidèrent de sanctions contre l’Italie, l’empêchant d’étendre son empire colonial en Afrique. Alors, elle se lie à l’Allemagne qui déclare la guerre à l’Angleterre. Subitement le ton change et les Italiens même ceux qui avaient la nationalité britannique constituaient une réserve susceptible de se rallier à l’envahisseur et de le soutenir. Sont présents en Grande Bretagne 30 000 Italiens, la moitié d’entre eux furent internés.
Un jeudi matin, 13 juin 1940, le père, Augusto fut interpellé à son domicile et interné dans la prison de Brixton et puis embarqué à Liverpool sur l’Arandona Star qui fut torpillé par un sous-marin allemand au large de l’Irlande, le 2 juillet le bateau coula et l’océan ne rendit jamais le corps et Augusto fut porté disparu.
La mère Ada et Vera n’acceptent pas cette fin, elles veulent absolument que les autorités leur rendent le corps d’Augusto pour partager une commune présence avec le défunt qui doit être enseveli dans la terre, sinon l’âme du défunt erre sans fin et tourmente les vivants.
Vera se détachera de sa mère tombée dans la semi-folie qui ne sort de son grenier que pour aller communier avec le monde des morts. Ada était un trait d’union entre l’univers des vivants et celui des morts.
L’âme de Augusto finira-t-il par laisser Ada et Vera vivre en paix ?

livre_galerie_2272

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Coups de coeur, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s